L'Hypnothérapeute

Vous avez finalement décidé de vous débarrasser de votre problématique, mais ne savez pas à quel Hypnothérapeute vous adresser ? Vous avez peur qu’on vous manipule ? Vous avez raison ! L’Hypnose est un fantastique outil thérapeutique, mais elle doit être pratiquée par un professionnel de confiance.


Trouvez l'Hypnotherapeute le mieux noté proche de chez vous

Code déontologique de l'Hypnothérapeute

TITRE 1 – DEVOIRS GENERAUX DE l’HYPNOTHERAPEUTE

Objet du code de déontologie de l’Hypnothérapeute

Les dispositions du présent code s’imposent aux Hypnothérapeutes agréés par Hypnoprocess. Les infractions à ces dispositions peuvent faire l’objet d’avertissements ou de sanctions.


L’Hypnothérapeute est au service total de son consultant. Il exerce sa mission dans le respect de la personne et de sa dignité. Il fournira des informations claires et appropriées sur sa pratique. Il met tous les moyens en œuvre pour atteindre l’objectif et rendre le consultant autonome en un nombre minimum de séances. Il proposera de mettre fin à l’Hypnothérapie dès qu’il juge que le consultant n’a plus besoin de ses services.

Hypnothérapeute et secret professionnel

Le secret professionnel s’impose à tout Hypnothérapeute. Le terme « secret professionnel » couvre tout ce qui est porté à sa connaissance dans le cadre de ses consultations, que cela soit de manière explicite ou implicite. Il peut tenir une fiche d’observation personnelle qu’il est tenu de conserver de manière strictement confidentielle. Ces notes ne sont ni transmissibles accessibles ni au consultant ni a un tiers tiers.

Libre choix de l’Hypnothérapeute

L’Hypnothérapeute respecte le droit que possède toute personne de choisir librement son praticien.

Principe de non-discrimination

L’Hypnotiseur ne porte aucun jugement et apportera son aide de la même manière, peu importe les opinions politiques, religieuses, les mœurs, les pratiques, le handicap, l’âge, le sexe et la sexualité du sujet.

Libre choix du protocole thérapeutique

Le thérapeute est libre de choisir les protocoles thérapeutiques qu’il estimera les plus appropriés pour assurer la qualité la sécurité et l’efficacité de la prise en charge. Il refuse de travailler sur un objectif qu’il estime contraire à l’éthique, aux règles de base de la psychopathologie ou à l’intérêt du sujet.

Formation continue

L’Hypnothérapeute s’engage à continuer à se former aux évolutions de l’Hypnose afin de proposer toujours la meilleure qualité de service.

Publicité

Le professionnel est autorisé à faire de la publicité relative à son activité. Elle doit sera claire, précise, sincère et honnête.

Usage du titre

L’Hypnothérapeute connait les tenants et aboutissant du titre « Hypnothérapeute ». S’il l’utilise ce terme, il certifie avoir les qualifications pour le faire.

TITRE 2 – DEVOIRS ENVERS LES CONSULTANTS

Engagement de l’Hypnothérapeute

Dès lors qu’il a accepté de répondre à une demande, l’Hypnothérapeute s’engage à assurer personnellement au consultant un accompagnement consciencieux et dévoué, en faisant appel, si nécessaire, à l’intervention de tiers compétents du corps médical.

Article 11 – Consultation d'Hypnothérapie pour un mineur

Un Hypnothérapeute appelé à venir en aide à un mineur doit s’assurer de l’accord de ses parents ou de son représentant légal. Il invitera le parent ou le représentant légal à assister aux séances d’hypnose.

Honoraires

L’Hypnothérapeute fixe ses honoraires librement, il les affichera dans son cabinet de manière à ce que le consultant puisse en prendre connaissance avant la séance. Le simple avis ou conseil dispensé à par téléphone ou par correspondance ne peut donner lieu à facturation. Il fournira des factures aux constants le demandant.

Refus de pratiquer une séance

L’Hypnothérapeute est libre de refuser de pratiquer une séance d’Hypnose s’il jugeait que celle-ci serait contraire à l’étique ou à l’intérêt du sujet ; si le lien thérapeutique n’était pas suffisamment solide, ou pour quelconque autre raison qu’il jugera valable. S’il était confronté à un sujet qui dépasse ses compétences, ses connaissances, son expérience ou les moyens techniques dont il dispose, il mettrait fin à la consultation. Il établi un lien thérapeutique sain et de confiance avec le sujet, l’implication émotionnelle y est indispensable. En cas de doute sur le phénomène de transfert, il en explique les tenants et les aboutissants et mettra fin à la thérapie. Il pourra adresser le consultant à un confrère.

RAPPORT ENTRE LES HYPNOTHERAPEUTES ET LES MEMBRES DES AUTRES PROFESSIONS DE SANTE

Intégrité de clientèle

Le détournement ou la tentative de détournement de clientèle est interdit.

Pratique illégale de la médecine

L’Hypnothérapeute n’est pas un médecin. L’Hypnothérapie ne se substitue à aucun avis ni traitement médical. Il s’engage à divulguer largement cette affirmation et à demander l’assistance d’un médecin si nécessaire

Collaboration avec le corps médical

L’Hypnothérapeute collabore avec les professionnels de la santé (médecins, psychiatres, kinésithérapeutes, ostéopathes, diététiciens…) pour des résultats optimums. Avec l’accord du consultant, il échange avec ses confrères les informations utiles à leur intervention. Dans les cas psychopathologiques sévères et plus globalement dans tous les cas où la vie de l’individu ou de son entourage semblerait menacée, il orientera systématiquement vers un psychiatre. Concernant les douleurs physiques, toute personne n’ayant pas consulté en amont un médecin sera réorientée vers ce dernier. En cas de doute, il se réserve le droit de ne pas effectuer la séance d’hypnose et de demander l’avis d’un médecin.

TITRE 3 EXERCICE DE LA PROFESSION D’HYPNOTHERAPEUTE

Caractère personnel de l’exercice

L’Hypnothérapeute exerce sa profession en son nom sous sa propre responsabilité. Il répondra de ses actes et de sa pratique.

Lieu de travail

Il exercera en cabinet. Il peut exercer son activité sur un ou plusieurs sites Il disposera d’une plaque à son nom à l’entrée. Le lieu de consultation sera adéquat et respectera les mesures d’hygiène en vigueur. Il mettra tout en œuvre recevoir ses consultants dans les meilleures conditions.

Respect de la règlementation ERP

Si son lieu de travail ne respectait pas les normes ERP, l’Hypnothérapeute s’engagerait à demander une dérogation ou à proposer des consultations à domicile pour les personnes le nécessitant.

Note d’honoraire

L’Hypnothérapeute rédige des notes d’honoraire en son nom, qui mentionnent ses nom, prénom, adresse professionnelle, numéro de téléphone, adresse courriel, adresse de site internet, numéro de Siret. Il devra indiquer s’il est ou non soumis à TVA et s’il est membre d’un centre de gestion agrée. S’il en possède un, il précisera son numéro Adéli et son numéro de contrat de médiation.

TITRE 5 – DISPOSITIONS DIVERSES

Engagements

Tout Hypnothérapeute, lors de la certification par le Label Hypnoprocess, reconnait qu’il a eu connaissance du présent code de déontologie et prend l’engagement formel de le respecter.

Toute déclaration volontairement inexacte peut donner lieu à des sanctions allant jusqu’à l’exclusion du réseau.

Voir plus

Charte de sélection des Hypnothérapeutes Hypnoprocess

Créé en 2005, Hypnoprocess est le plus ancien site de référencement spécialisé pour Hypnothérapeutes.

Contrairement aux annuaires classiques, nous ne facturons pas d’abonnement. Nous n’avons donc aucun objectif de volume. Seule la qualité compte. 

Nous avons un numerus closus par Ville, en fonction de son nombre d’habitant, nous pouvons ainsi nous permettre de sélectionner les meilleurs. 

Pourquoi est ce que je ne trouve pas d’Hypnotherapeute dans ma ville? Parce que Hypnoprocess privilégie la qualité. Si nous n’avons pas été convaincu par les dossiers des Hypnothérapeutes d’une ville, nous préférons ne référencer personne, que de référencer quelqu'un dont les compétences ne sont pas suffisantes. 

Hypnoprocess choisi ses Hypnothérapeutes sur des critères stricts d’excellence. Nous les sélectionnons pour leur renommée et leur professionnalisme. Nous privilégions les Hypnotiseurs diplômés d’une grande école reconnue, ou validés par un syndicat. Ceci étant, un Hypnothérapeute à la formation plus courte peut être brillant, c’est pourquoi nous étudions chaque candidature reçue.

D’après nous, un Hypnothérapeute doit être empathique et bienveillant, Il doit être perfectionniste et continuer à approfondir ses connaissances et spécialisations tout au long de sa carrière. Un hypnothérapeute brillant se distingue par sa capacité à faire lâcher prise à son patient. Le sujet se sentira en confiance rapidement et se confiera en toute liberté. Pour ce faire, il peut s’appuyer sur des techniques Hypnogènes comme l’Hypnose conversationnelle. 


Les émotions en Hypnothérapie

L’Hypnotiseur adaptera sa pratique à chaque besoin. Il fera une Hypnothérapie sur mesure. Tantôt ferme et directif pour les personnes ayant besoin d’être managées dans l’Hypnose tantôt permissif pour les personnes ayant besoin de se laisser aller en douceur. En proposant des séances d’hypnose relaxantes ou dynamisantes sa méthode de travail s’adapte à un grand nombre de problématiques. 

L’Hypnothérapeute accordera une importance toute particulière à l’aspect émotionnel de chaque objectif. Les protocoles utilisés et les approche thérapeutiques aborderont le ressenti du sujet d’une manière méthodique, rigoureuse et précise, afin de libérer les blocages de chaque émotion.

Un Hypnothérapeute doit proposer une prise en charge humaine, pour des résultats rapides et durables.

Voir plus

Peut on consulter un Hypnothérapeute dans une langue étrangère ? 

Certains vous diront oui… mais la position d’Hypnoprocess est NON ! Ceux qui disent que l’on peut consulter dans une langue étrangère partent du postulat que l’intentionnalité est ce qui compte le plus dans la relation d’aide, et que l’Hypnose dépasse la barrière de la langue. Certes, mais si vous ne comprenez pas ce que l’Hypnothérapeute vous demande de faire, vous ne rentrerez pas en Hypnose ! 

Vous pouvez faire une séance avec un Hypnothépeute dont vous comprendrez un peu la langue, dasns ce cas il faut que les objectifs restent simples. Du moins pour les premières séances, le temps que vous vous familiarisez l’un l’autre. 

Si vous ne parlez que très peu la langue, nous vous déconseillons de tenter l’expérience, mais cela n’engage qu’HYPNOPOROCESS. 

Certains proposent d’amener leur traducteur. Là encore, nous déconseillons, car la présence d’une tierce personne va a l’encontre de tous les principes de la thérapie, même si cela concerne un sujet à priori dénué de tout affect comme par exemple l’arrêt du tabac. 


Pourquoi consulter un Hypnothérapeute ?

En théorie, un Hypnothérapeute peut accompagner quasiment tous les troubles d’origines psychologiques. Encore faut il qu’il ait la spécialisation correspondante. Si vous vous adressez à un Hypnothérapeute certifié et professionnel, celui-ci pourra vous aider dans les problématiques

1 d’addiction, comme la cigarette l’alcool, le cannabis, les comportement addictifs comme le jeu, la nourriture…

2 La perte de poids : les complussions alimentaires, la boulimie, l’hyperphagie. Il peut poser un anneau gastrique virtuel sous  Hypnose… réduire l’appétit..

3 les troubles émotionnels :  les crises d’angoisse, attaque de panique, TOC, TIC, TCA, deuil, traumatisme, relations toxiques, troubles du sommeil, dépression, été dépressif, stress, confiance en soi…

3 les adultes, les adolescents et les enfants à partir de 6 ans


Quel est le prix d’une séance d’Hypnose ?

Le prix d’une séance d’Hypnose est variable en fonction de l’objectif traité. Généralement il faut compter un peu plus d’une cinquantaine d’euro pour une séance dans les villes les moins chères ; et entre 80 et 90€ pour les grandes villes. Attention aux extrêmes dans un sens comme dans l’autre. Très cher n’est pas la garantie de très bien, et pas cher est parfois trop cher, car il faut faire davantage de séances.


Comment choisir un bon Hypnothérapeute ?

La base pour trouver un bon Hypnothérapeute il faut vérifier son diplôme, s’il exerce en cabinet, s’il est spécialisé. Mais souvent Un bon Hypnothérapeute se reconnait souvent davantage aux détails :

La manière dont il communique :. Est-ce que sa façon de s’exprimer sur ce qu’il a écrit vous parait claire et simple ?

Son Cabinet : il y at-il une plaque ? est-ce un cabinet professionnel, ou travaille- t-il de chez lui ?

Le nombre de séances : ni trop ni pas assez : entre 4 et 8. Seuls les arrêts du tabacs se font parfois en une seule séance.


Quelle est le quotidien d’un Hypnothérapeute ?

Avant de vous lancez dans des études d’Hypnothérapie, sachez que le quotidien d’un professionnel de la relation d'aide est bien différent de ce à quoi on s’attend.

Le métier de thérapeute est le plus beau métier du monde pour la personne qui aime aider les gens. On sort des gens de la dépression, on les suit dans leur intimité, on sauve des vies en libérant des addictions…

L’Hypnothérapeute est l’acteur de la séance durant 50% du temps. Cela demande énormément d’énergie et d’implication. Là ou un thérapeute narratif peut enchainer les séances, un Hypnothérapeute peur rarement consulter 8h par jours, 5 jours par semaine.


Quelle est la meilleure formation pour devenir Hypnothérapeute ?

Il existe une telle quantité de formation en Hypnose qu’il devient compliqué de s’y retrouver, même pour un professionnel. Avant toute chose, il n’existe pas de diplôme d’état qui valide la profession. Donc en théorie vos pourriez vous tourner vers n’importe quelle école. Cependant Toutes ne se valent pas. Voici les grandes règles :

1 Même si vous êtes pressé, préférez une formation longue, avec plusieurs niveaux et modules.

2 Préférez une formation d’Hypnose qui propose des spécialisations

4 Préférez une formation ou les cours sont de visu est non pas en ligne

5 Préférez un centre de formation en Hypnose qui sélectionnent leurs candidats

6  Il n’est pas forcément utile de payer très cher sa formation pour avoir de la qualité


Comment devient-ton Hypnothérapeute ?

L’Hypnothérapeute a suivi un cursus diplôme. Certains centres de formation demandent de rédiger un mémoire, d’autres ont passé un oral… Lors de la formation en Hypnose, on apprend le techniques de base de l’Hypnose, les inductions, les approfondissements, et toutes les trames hypnogènes. Mais au-delà de cela, l’Hypnothérapeute doit devenir un expert en Psychopathologie. L’Hypnose permet de traiter des cas simples, comme des cas lourds. Les cas lourds peuvent cacher des traumatismes latents et engendrer des décompensations. Il doit maitriser parfaitement les rudiments de la psychopathologie pour faire face à ces éventualités. Les études de cas et les cas pratiques font également part d’une formation solide.

Oui et non… Si nous ne vous sentez pas totalement à l’aise avec votre Hypnothérapeute vous devriez en changer. Le simple fait de se poser la question révèle qu'il y a un problème. En revanche, si vous êtes en confiance, alors il vaut mieux le conserver pour bénéficier d'un suivi thérapeutique.

L'Hypnose de spectacle donne cette impression, mais ce sont des "tours" avec un "truc". L'Hypnothérapeute ne lit pas dans les pensées. En revanche, les bases de la psychopathologie lui donnent des indices sur votre votre personnalité. C'est de la connaissance de l'humain, pas de la divination.

L’Hypnothérapeute travaille au-delà des barrières conscientes. Il s’adresse aux plus grands résistants et aux sceptiques, comme aux personnes plus ouvertes. Il peut agir là ou d’autres méthodes sont limités en influant directement dans le subconscient.