Remerciements

Je remercie Jean-Claude, je ne sais pas définir exactement pourquoi, mais je tiens à le citer. Il est des amitiés qui « n’ont pas de lieu »…

Je remercie Delphine pour cette amitié particulière et précieuse, un jour tu seras convaincue par l’hypnose.

Je remercie tous mes amis très proches qui m’ont soutenue dans tous ces moments si difficiles, et il y en a eu beaucoup. Merci d’avoir été là, toujours, tout le temps, chacun à votre manière, malgré vos croyances bien loin de ce monde.

Je remercie tout particulièrement Sam de toujours tout gérer et de pouvoir compter sur lui, d’être toujours toujours là au bon moment, et à qui nous devons les murs de ce beau cabinet d’hypnose.

Je remercie tout particulièrement Isabelle, sans qui ne se serais pas celle que je suis aujourd’hui, sans qui je n’évoluerais pas dans même domaine et sans qui ce site sur l’hypnose n’aurait jamais existé.

Je remercie ma mère pour son soutien sans faille et son implication dans mes projets.

Remerciements à ceux qui ont directement ou indirectement contribué à ce site sur l’hypnose et l’hypnothérapie

Ce qui ne tue pas rend plus fort

Et pourtant j’ai failli y passer !

Je remercie les personnes qui ont essayé de me faire du mal, car elles m’ont rendue plus forte, les personnes qui ont essayé de me détruire, car elles m’ont rendue inatteignable, les personnes jalouses, car à ma place elles ne tiendraient même pas quelques semaines…

La roue tourne, c’est inéluctable, et elle est peut-être en train de tourner…

Avant je me sentais de déplacer des montagnes, maintenant je peux m’attaquer aux continents.

De là-haut j’espère que vous êtes fiers de moi.

Quelques années après

Quelques années après avoir écrit ce texte, certaines personnes ont passé leur chemin et ce ne sont pas forcément celles auxquelles on penserait… D’autres sont toujours là et pourtant ça n’était pas les plus souvent présentes dans ma vie.

« Les rencontres les plus importantes sont préparées par les âmes avant même que les corps ne se voient. » Coelho

Parfois il est trop tôt, ça n’est pas le moment, on a pas encore toutes les clés pour comprendre, apprécier, voir, mais l’intuition est déjà là. Merci…