L’hypnose libère des addictions :
alcool, sucre, médicaments…

L’action de l’hypnose est désormais scientifiquement prouvée. L’hypnothérapie permet des changements neurophysiologique qui libèrent rapidement et simplement de la plupart des addictions.

Un hypnotiseur avec vous contre les addictions

Vous avez tout essayé pour vous libérer de l’addiction à l’alcool, au cannabis, au jeu, au sucre… Rien n’y fait, ni la volonté, ni les substituts ? Vous vous sentez démuni, découragé et vous n’arrivez même pas à envisager la vie sans l’addiction ? L’hypnose est la nouvelle solution contre les dépendances à l’alcool, aux drogues, aux médicaments… C’est rapide, naturel et efficace en quelques séances seulement.

Arrêter les drogues, l’alcool, traiter une dépendance affective ou l’addiction au sexe avec l’hypnose

Hypnose et dépendance psychologique

Dans toute addiction, il est impératif de distinguer la dimension physique de la dimension psychologique. Il a été démontré scientifiquement que la dépendance physique concerne moins de consommateurs que ce que l’on croit, l’essentiel de la lutte étant la dépendance psychologique.

L’étonnante efficacité de l’hypnose dans le cadre des addictions vient du fait qu’elle agit justement directement sur le système de croyances et sur l’inconscient. À l’endroit même où siège la dépendance.

Hypnose et hypnothérapie pour les addictions

Dans les faits, c’est la peur qui donne l’impression que l’arrêt de la substance (dans le cas de l’alcool par exemple) est insurmontable. Bien évidemment, cette anticipation du symptôme du manque crée une anxiété liée au sevrage. Au delà du sevrage physique, le sujet est bien souvent encore plus attaché au rituel associé. La valeur ajoutée de l’hypnose dans les addictions se situe dans un déconditionnement confortable et naturel des rituels et associations. L’hypnose s’attaque directement aux associations inconscientes. Le but étant de rendre le dicton réel : « quand on veut, on peut ».

L’hypnotiseur spécialisé dans les addictions effectuera un travail à votre rythme. Les séances seront douces et progressives pour un sevrage en douceur, ou dynamiques et rapides pour un déconditionnement choc.

Addictions et dépendances fréquemment traitées par l’hypnose

closedTab

Alcool - Alcoolisme

L’alcool est un piège dont l’origine est souvent sociale. Admettre et accepter sa problématique est déjà le premier pas vers la libération. Afin que les résultats soient durables dans le temps, il est impératif de se faire accompagner lorsque l’on décide d’arrêter de boire de l’alcool. Que vous soyez alcoolique mondain ou solitaire, l’hypnose modifie la perception de l’alcool. L’une des pistes les plus appréciées est l’installation d’une forme d’intolérance à la substance.

L’hypnotiseur s’intéresse avant tout à l’aspect psychologique de l’alcoolisme. En s’aidant de l’hypnose conversationnelle, le sujet se confie en toute liberté, sans jugement.

L’accompagnement s’envisage sur 4 à 6 séances d’hypnothérapie. Toutefois, s’il s’agit d’une surconsommation d’alcool légère, il est possible d’avoir recours au nouveau protocole en une seule séance.

Tabac

La dépendance au tabac est l’une des addictions contre laquelle l’hypnose est la plus efficace. Découvrez-en les bienfaits sur notre page dédiée à ce sujet.

Cannabis

Le cannabis est une addiction très répandue. Pour arrêter de fumer le cannabis, l’hypnose s’appuie sur des protocoles sophistiqués. L’hypnothérapie a la capacité de remplacer le cannabis par un autre rituel sain. L’objectif est de rendre le cannabis de moins en moins attrayant et de libérer de l’addiction séance après séance. Dans certains cas, on peut aller jusqu’à utiliser un des processus chocs basé sur l’installation d’une alarme psychosomatique. Celle-ci a la capacité d’associer le cannabis à une forme de dégoût.

Drogues dures (cocaïne etc…)

L’hypnose est une solution efficace pour se sevrer des drogues comme la cocaïne et arrêter la consommation. Le sevrage de la cocaïne s’opère à l’origine même de la dépendance psychologique, c’est-à-dire au niveau du cerveau. L’hypnose permet de réorienter le sujet vers des comportements, des pensées, des actions, des façons de s’évader plus équilibrantes. Séance après séance, vous retrouvez les vrais plaisirs simples que vous aviez oubliés. Finalement, vous vous rendez compte que l’on ne vit pas si mal sans et, enfin, vous vous sentez parfaitement bien par vous-même, complètement libéré !

Médicaments, somnifères, benzodiazépines

Les addictions médicamenteuses surviennent suite à la prise prolongée de benzodiazépines, d’antidépresseurs, de somnifères ou autres substances. Dans ce cadre, ce qui était jadis la solution devient désormais le cœur du problème. Il s’agit d’accompagner le corps et l’esprit vers la libération de la substance. L’hypnose aide à l’élimination de la molécule et donc à un retour à la liberté. On pourra par exemple installer un placebo à la place de la benzodiazépine, un ancrage puissant en remplacement du somnifère.

Addiction au sucre

La dépendance au sucre prend plusieurs formes. Qu’il s’agisse de grignotage, de crise de boulimie ou d’hyperphagie, l’hypnose a la capacité de reprogrammer les comportements liés à la nourriture.

Dépendance affective

La peur de l’abandon entraîne généralement une dépendance affective et vice-versa. Les craintes deviennent si incontrôlables qu’elles poussent le sujet en souffrance à adopter des comportements excessifs : jalousie, suspicions, possessivité, exclusivité… Ces comportements fragilisent le rapport humain et risquent de provoquer la rupture et l’abandon que l’on redoutait tant. Il en découle culpabilité, regrets, remords, jusqu’à la nouvelle rencontre où les schémas se répètent et se répéteront toujours tant que l’origine de la problématique ne sera pas réglée.

Dans certains cas, la dépendance affective est l’expression de la constitution sentimentale propre du sujet. Dans d’autres la dépendance affective est créée par des mécanismes exogènes, souvent assimilés à ceux du pervers narcissique. Quoiqu’il en soit, l’hypnose utilise des mécanismes avancés et sophistiqués pour apaiser les peurs et mener au lâcher prise.

Dépendance au sexe (hypersexualité)

L’hypersexualité sous la forme de la dépendance au sexe touche les jeunes et les moins jeunes, tout sexe et toutes catégories sociales confondues. Pensées obsédantes, films pornographiques, pulsions, culpabilité, masturbation excessive, exhibitionnisme… Si vous connaissez ces symptômes, vous êtes probablement un « sex addict ». Ce que l’on appelle addiction ou dépendance sexuelle est en réalité une hypersexualité qui relève d’un trouble du comportement. L’hypnose est une solution efficace de part son action au niveau de l’inconscient. Séance après séance, l’hypnose vous rend votre liberté et vous permet d’apprécier le sexe sans en être tributaire.

Addiction au jeu et au casino

La dépendance au jeu ou au casino est un trouble du comportement. Cette addiction mène le sujet à jouer sans compter, au-delà des considérations budgétaires. Il peut aller jusqu’à se mettre en difficulté financière ou même s’endetter pour assouvir son besoin. Ce besoin se présente comme une pulsion soudaine et irrépressible. La culpabilité survient immédiatement après. L’hypnose et l’hypnothérapie ont un réel effet sur cette dépendance en quelques séances.

Sorti de la dépendance grâce à l’hypnose

En une séance, l’hypnotiseur a réussi à me faire prendre conscience que je peux très bien vivre sans fumer le cannabis, ce qui était inimaginable pour moi. Cela fait 4 mois sans et c’est le top. Je la remercie infiniment pour sa bienveillance, son écoute et son professionnalisme.

Brigitte

Expérience réussie en une séance, alors que j’étais fortement dépendante et consommatrice, ma vie et ma personnalité ont été transformées depuis cette séance. Merci encore !

Dolores

J’ai réussi à arrêter l’alcool en journée et je limite maintenant les apéritifs aux réelles occasions. Je dors mieux et je me sens plus en forme. Merci.

Christian