Déroulement d’une séance d’hypnothérapie

Une séance d’hypnothérapie complète comprend toujours 5 étapes bien distinctes, qui ont chacune un rôle précis à jouer dans la réussite thérapeutique. Si l’une de ces étapes est négligée, la séance d’hypnose peut perdre de son efficacité.

1 : L’anamnèse préalable à l’hypnothérapie

L’anamnèse est l’entretien préalable à l’hypnothérapie. Elle est cruciale car elle permet de créer des séances d’hypnose parfaitement sur-mesure. Elle suit une méthode de questionnement sophistiquée qui permet d’aller au-delà des barrières conscientes. L’hypnothérapeute utilise l’hypnose conversationnelle afin de faciliter l’expression des ressentis. C’est un outil puissant qui « court-circuite » l’esprit critique des sujets qui ont du mal à lâcher prise. Le travail de l’inconscient commence dès cette phase. Une anamnèse approfondie dure 45 minutes.

C’est lors de ce moment privilégié que vous définissez votre objectif, listez ce qui vous bloquait et mettez en place des indicateurs de votre réussite afin de pouvoir mesurer vos progrès.

L’anamnèse initiale est une séance à part entière, la première séance d’hypnose se planifie les jours suivants. Il est possible d’effectuer la première séance d’hypnose le même jour. Dans ce cas il convient de prévoir 1h30 de temps. La tarification sera généralement forfaitaire et varie d’un hypnothérapeute à l’autre.

Lors des séances d’hypnoses suivantes, l’hypnothérapeute refait systématiquement une anamnèse qui sera étudiée par rapport à l’objectif de la séance du jour. Celle-ci durera une quinzaine de minutes.

À la découverte de l’hypnose et de l'hypnothérapie

2 : Le test de suggestibilité

Avant de se lancer dans l’hypnothérapie, on se demande souvent si on est hypnotisable et quel est son degré de réceptivité. L’hypnose est un état naturel, 100% des personnes qui le souhaitent et qui coopèrent sont hypnotisables. Ceci étant, les sensibilités diffèrent d’un individu à l’autre.

Cette individualité fait que chacun est naturellement plus réceptif à une technique qu’à une autre. Il existe des méthodes plus ou moins directives. Il n’y a pas de meilleure méthode qu’une autre, le test de suggestibilité permet de définir quelle sera la meilleure méthode à employer dans votre cas.

Le test se fait une seule fois, juste avant la première séance. Cette expérience est très appréciée car elle prouve par un exercice simple que l’hypnose influence l’activité musculaire… et donc par extension le cerveau.

3 : L’induction hypnotique

On appelle « induction hypnotique » le moment ou l’hypnothérapeute bascule le sujet en état d’hypnose.

Les hypnothérapeutes référencés Hypnoprocess maîtrisent parfaitement les processus d’inductions classiques comme la dissociation, l’absorption, la confusion, la saturation des sens…mais aussi (et c’est toute la différence) les processus plus modernes comme les passes hypnogènes et catalysantes, le fractionnement, les ruptures de cadres et de patterns…

Même si la profondeur de l’état hypnotique ne détermine pas la qualité de la séance d’hypnothérapie, elle y contribue fortement. L’hypnothérapeute vérifie votre niveau d’hypnose tout au long du travail afin de le maintenir au niveau optimal. Si besoin, il utilisera des techniques d’approfondissement durant la séance.

Le protocole complet de l'hypnothérapie

4 : La phase de travail de l’hypnothérapie

Le ressenti d’une séance d’hypnothérapie est bien loin de l’image véhiculée par les médias. L’hypnothérapie est respectueuse, douce et sécurisée, tout en étant très profonde. Le sujet entend et se rappelle de la majeure partie de la séance.

La phase de travail d’une séance d’hypnothérapie découle naturellement de l’anamnèse et de l’analyse des objectifs. Elle diffère d’une séance à l’autre et d’une personne à l’autre. Les méthodes utilisées sont conçues pour déjouer l’esprit critique et aller directement au cœur du problème, par un mode de communication direct avec l’inconscient. Les principales techniques sont l’Hypnose Ericksonienne, l’Hypnose Humaniste, la Nouvelle Hypnose

Le spécialiste adapte sa pratique aux réactions du subconscient durant la séance. Laissez-vous guider pour laisser émerger de nouveaux comportements et de nouvelles sensations.

5 : Le compte-rendu

Une fois sorti de la transe, chaque individu réagit et perçoit l’hypnothérapie à sa manière. Un professionnel prend le temps d’échanger, d’expliquer le travail accompli et ce qu’il reste à faire, comment et pourquoi… Il répond à d’éventuelles interrogations. N’hésitez pas à lui faire part de votre ressenti et de vos appréciations.

La séance suivante

Une séance d’hypnothérapie est un moment de travail profond dont certains résultats sont palpables immédiatement, alors que d’autres s’installent progressivement pendant un laps de temps allant jusqu’à une semaine. C’est pour cette raison qu’il faut impérativement espacer les séances de minimum une semaine, voir quinze jours.