La Nouvelle Hypnose

La Nouvelle Hypnose est une des dernières évolutions de l’hypnothérapie. Elle est reconnue dans les désordres émotionnels comme l’anxiété, la dépression, les troubles du sommeil, mais également dans toutes les formes d’addictions (tabac, alcool, nourriture…).

Daniel Araoz est le fondateur de la Nouvelle Hypnose, une méthode d’hypnothérapie novatrice

Les origines de la Nouvelle Hypnose

Le sexologue américain Daniel Araoz utilise pour la première fois le terme « Nouvelle Hypnose » en 1979. Cette technique désigne les évolutions des outils crées par Milton Erickson. Depuis, les études cliniques font constamment avancer la pratique de l’hypnose et de l’hypnothérapie. La Nouvelle Hypnose devient une méthode à part entière. Elle est moderne, concrète et s’appuie sur les fondamentaux des grands courants psychopathologiques.

Les grands principes de la Nouvelle Hypnose

La Nouvelle Hypnose est une forme d’hypnothérapie rapide et dynamique. Elle est une évolution des méthodes Ericksonienne, classique ou Humaniste. Même si elle s’adapte à chaque cas et à chaque objectif, elle reste néanmoins directive. Les techniques de travail sont actives et concrètes.

Les inductions hypnotiques utilisées sont le plus souvent celles de l’hypnose rapide. Elle catalyse des états hypnotiques profonds.

Comment fonctionne la Nouvelle Hypnose ?

La Nouvelle Hypnose est une approche dite « intégrative ». Le mot intégrative dans le domaine de la psychopathologie, de la médecine et de la relation d’aide, désigne un mode opératoire qui est basé sur le référentiel propre au patient.

La Nouvelle Hypnose n’utilise pas de métaphores « toutes faites » ou de « protocole type ». Elle créer une séance sur-mesure en fonction des croyances et du vécu. L’expérience est 100% adaptée à chaque personne.

Prenons un exemple simple : dans un objectif de détente, les hypnoses plus classiques utilisent (entre autres) le protocole prédéfini de la métaphore d’une ballade au sommet d’une montagne. Cela fonctionne dans la majorité des cas mais que se passerait-il si la personne était phobique des grands espaces ?

Là où les méthodes classiques imposent l’idée de la montagne, la Nouvelle Hypnose questionne le sujet sur ce qui le détend (une plage, faire du sport, écouter de la musique…) et utilise uniquement les informations fournies.

C’est cette force d’adaptabilité qui définit les bases et les principes fondamentaux de la Nouvelle Hypnose.

Les avantages

La personnalisation de cette technique est sans fin. Cela permet d’agir sur des strates de l’inconscient qui étaient jusqu’alors inatteignables : les résultats sont étonnants. Le progrès est tellement intégré par le sujet que parfois il ne se rend même pas compte que son comportement a changé, c’est l’entourage qui le lui fait remarquer.

Limites de cette méthode

En ne pratiquant que du sur-mesure, l’hypnothérapeute prend le risque de se priver de protocoles qui existent depuis l’origine de l’hypnose qui sont donc aboutis, fiables, sécurisés et reconnus. Ceci étant, un hypnothérapeute compétent saura alterner techniques novatrices et techniques conservatrices pour assurer les meilleurs résultats.