Se libérer du trouble obsessionnel compulsif (TOC)

Un trouble obsessionnel compulsif (TOC) se manifeste par une pensée obsédante. Le sujet a souvent conscience de l’absurdité de la situation, mais en reste néanmoins prisonnier. L’hypnose propose des solutions rapides et naturelles pour se sortir d’un TOC.

Qu’est-ce qu’un trouble obsessionnel compulsif (ou TOC) ?

Qu’ils soient en lien ou non avec un état dépressif, les troubles obsessionnels compulsifs (TOCs) et les troubles du comportement sont un cauchemar pour le sujet et son entourage. Ils sont la résultante d’une pensée erronée qui devient obsessionnelle et sont quasi toujours liés à une forme d’anxiété. L’efficacité de l’hypnose sur les TOCs est désormais prouvée scientifiquement. L’hypnose peut déjouer la source des pensées déviantes qui provoquaient les obsessions pour les remplacer par un mode de fonctionnement sain et épanouissant.

Trichotillomanie, onychophagie, TOCs, troubles obsessionnels sous hypnose à Nice, Antibes, Cannes, Paris, Fréjus, Aix

Trouble du comportement ou TOC ?

Il convient de distinguer le trouble du comportement du trouble obsessionnel compulsif.

  • Un trouble du comportement désigne tout comportement qui dysfonctionne, sans pour autant être obsessionnel (ex : phobie, de l’hyperphagie…).
  • La nuance avec un trouble obsessionnel compulsif se fait dans le caractère obsessionnel du trouble, entraînant des pensées qui tournent en boucle (ex : trichotillomanie, TOC de propreté).

Éviter le déplacement du symptôme du TOC

Les thérapies classiques abordent les troubles obsessionnels compulsifs (TOCs) comme un symptôme. Elles sont souvent efficaces ponctuellement, mais en réalité ne font que déplacer l’objet de l’obsession. Par exemple, la personne souffrant de trouble obsessionnel de vérification se libérera de cette pensée, mais présentera désormais des signes de trouble du comportement alimentaire ou de phobie

Ce genre de cas de déplacement de symptôme est assez fréquent, mais peut être évité en s’adressant à un hypnothérapeute de confiance. Il convient de s’intéresser à l’origine du trouble et non pas au symptôme. Une fois la racine du TOC traitée, le symptôme disparaît naturellement et en douceur.

La naissance d’un trouble du comportement et d’un TOC est multifactorielle, il n’y a aucune règle applicable dans tous les cas. Le plus souvent, le trouble survient après un choc, un traumatisme, un deuil, une forte contrariété. Les éléments déclencheurs peuvent être conscientisés ou au contraire complètement refoulés.

Hypnose, TOCs et troubles du comportement

closedTab

Consumérisme (achats compulsifs)

Le trouble obsessionnel compulsif appelé « consumérisme » pousse le sujet à acheter tout et n’importe quoi sans compter, d’une manière incontrôlable. Ces achats compulsifs concernent tant de petites sommes que des sommes plus importantes, le plus souvent sans aucune distinction de valeur. L’achat n’apporte qu’une illusion passagère et furtive de satisfaction, la culpabilité apparaît rapidement et devient grandissante au fur et à mesure des crises. Le sujet va jusqu’à s’endetter pour assouvir son trouble.

Onychophagie (se ronger les ongles)

L’onychophagie est un trouble léger du comportement, qui mène le sujet à se ronger les ongles parfois jusqu’au sang. Ce TOC est souvent vécu comme une addiction. Que cela soit assimilé à un trouble du comportement ou à une simple mauvaise habitude, l’hypnose aborde l’onychophagie efficacement. Quelques séances suffisent à s’en libérer durablement.

Trichotillomanie (s’arracher les cheveux)

Le trouble du comportement appelé trichotillomanie est le besoin incontrôlable de s’arracher les cheveux. Le geste devient même un réflexe. La trichotillomanie peut être associée ou non à l’ingestion de cheveux (trichophagie). La trichotillomanie est plus fréquente qu’on ne le pense chez les jeunes filles. On en vient à bout grâce aux derniers protocoles d’hypnothérapie.

TCA (trouble du comportement alimentaire)

Le trouble du comportement alimentaire (TCA) est de loin le plus répandu de tous les troubles du comportement. Les pathologies sont nombreuses : boulimie, hyperphagie, grignotage… Consultez notre page dédiée aux troubles du comportement alimentaire.

TOC de vérification

Le TOC de vérification concerne les sujets anodins, comme les sujets plus importants. Si vous avez peur de ne pas avoir éteint le gaz, la lumière, que vous vous assurez plusieurs fois que vous avez bien rangé tel objet, bien fermé la porte, alors vous souffrez probablement de ce trouble obsessionnel compulsif. Prenez rendez-vous pour une séance d’hypnothérapie afin de vous libérer rapidement du TOC de vérification.

TOC de propreté

Le TOC de propreté se manifeste par le besoin irrépressible de se laver les mains sans cesse, de prendre plusieurs douches par jour, de désinfecter à outrance… Dans ce cas, l’hypnose aide à supprimer l’objet de l’obsession pour renouer avec des comportements normaux. Séance après séance, le TOC s’éloigne, vous êtes de plus en plus dans le moment présent, vous vous re-sociabilisez.

TOC d’accumulation (syllogomanie)

Le trouble obsessionnel compulsif d’accumulation, appelé syllogomanie, pousse le sujet à conserver, stocker et amasser des objets sans valeur et sans intérêt. Tous les prétextes sont bons : « ça peut toujours servir un jour », « cet objet est un souvenir », « ceci fait parti de ma collection »… Ce TOC d’accumulation enferme le sujet dans une impossibilité de jeter.

TOC de superstition

Le TOC de superstition est un trouble obsessionnel compulsif qui s’immisce dans tous les domaines de la vie. Le sujet s’impose des rituels, des obligations répétitives et insensées. Il s’installe peu à peu dans la croyance que s’il ne le fait pas, ou s’il ne réussit pas le challenge qu’il s’est lui même fixé, il arrivera un malheur à lui ou à un proche, ou il n’obtiendra pas l’objet de son désir… Faites-vous aider un hypnothérapeute spécialisé dans les TOCs avec Hypnoprocess.

Ils ont vaincu les TOCs avec l’hypnose

Grâce à vous, ça fait deux mois maintenant que je suis de bonne humeur en permanence même en étant épuisée. Je n’ai plus mes pulsions envers le sucré, je me sens enfin libéré de mon passé et des choses négatives qui me bouffaient jour après jour.

Julie

J’ai eu une séance d’hypnose en juillet, suite à des événements plus ou moins traumatisants il y avait un travail de fond à faire. La séance est passée « facilement » si je puis dire. Après, je me sentais calme, détendue et j’ai bien dormi les nuits suivantes.

Moira

Bonjour, je progresse beaucoup, ma manière de penser aux problèmes a changée. J’arrête de perdre de l’énergie en cherchant la solution, je me suis enfin remis à jouer de la guitare et à lire. J’ai également de nouveaux objectifs.

Charles